En attendant des réponses concrètes… rester mobilisés

Chers collègues,

Ainsi que nous vous le précisions cet été, les discussions avec le Ministère de la Santé nous ramènent à des décisions qui devraient être prises fin 2016, début 2017.

Nous nous retrouvons donc (encore) dans une situation d’attente et sans perspectives claires. Les seuls éléments qui ont été confirmés sont que des discussions se poursuivent entre le Ministère de la Santé, l’Association des Régions de France et les universités. C’est de ces discussions que devrait émerger le format qui finalisera cette réforme de notre profession que l’on nous refuse depuis 5 ans maintenant. L’arbitrage quand à la durée des études et au niveau universitaire qui lui serait associé sera vraisemblablement effectué concomitamment aux décisions qui conclurons ces discussions.

Nous n’avons pour l’heure aucune garantie que ces arbitrages seront conformes aux besoins de la profession qui doit, elle, s’adapter aux besoins grandissants de la population. En conséquence, nous devons rester mobilisés pour continuer à faire entendre notre voix sans attendre que l’on décide sans nous de ce que sera l’avenir de notre profession.

C’est pourquoi les démarches vont se poursuivre du coté de la délégation, notamment auprès des 3 acteurs cités précédemment. Des courriers et des demandes de rendez-vous vont partir dans les prochains jours.

Par ailleurs, la délégation propose de relancer le dispositif des #JeDisPsychomot sur les dates suivantes : 13/10 ; 17/11 ; 12/12.
A chacune de ces dates correspondra une thématique (qui reste à déterminer) et des cibles précises. Pour le reste des revendications de la profession, elles restent pour l’heure entièrement subordonnées à l’aboutissement de la réforme de notre profession.

Ne nous faisons pas oublier, montrons que les psychomotriciens sont toujours autant déterminés à voir leur métier reconnu à sa juste valeur et qu’ils n’accepterons jamais que leur profession puisse évoluer sans qu’ils soient entièrement acteurs de ces évolutions !

La délégation

Publicités

#JeDisPsychomot : Préparons la suite !

Cher(e)s collègues

La mobilisation pour les #JeDisPsychomot a pris une belle ampleur maintenant que commence la période des vacances pour nombre d’entre nous.

Malgré cela, notre mobilisation hebdomadaire doit se poursuivre, et nous allons continuer, chaque jeudi, à nous manifester pour ne pas nous faire oublier ! Pendant les quelques semaines qui vont venir, chacun est donc appelé à maintenir son effort et à twitter selon son envie ou son inspiration ! Mais toujours en ciblant nos Ministres de Tutelle !

Profitons également de cette période pour mobiliser le plus de personnes autour de nous, pour convaincre nos collègues de rejoindre le mouvement. Employons nous à faire passer le message pour que nous soyons encore plus nombreux à participer ! Plus nous serons nombreux, plus notre voix portera !

La prochaine étape sera donc celle du 5 Mai, lorsque seront derrière nous les vacances de printemps et que sera devant nous la dernière ligne droite avant l’été.

Nous proposons donc de préparer dès aujourd’hui ce prochain grand rendez vous en reprenant comme outil principal le visuel. Mais plus précisément encore, nous invitons tous les psychomotricien(ne)s à prendre en photo leurs lieux de travail, leurs salles de psychomotricité, leurs cabinets, en y faisant figurer bien en évidence notre revendication : #PsychomotMaster !

Ce sera là une occasion de montrer concrètement qui nous sommes au travers de ces endroits où nous travaillons tous, là où la nécessité d’un Master prend tout son sens, là où nous recevons quotidiennement nos patients  !

Les 2 mois qui suivront seront aussi l’occasion pour nous tous d’imaginer de nouveaux modes d’action, de continuer de nous mobiliser pour défendre notre métier !!!

Merci à tous pour votre engagement !

La délégation

#JeDisPsychomot comme acte de Résistance ! Combattons le Silence en faisant de l’Audience !

Cher(e)s collègues

Hier fût encore un bon #JeDisPsychomot malgré cette triste atmosphère qui nous atteint tous. Chaque jeudi, nous faisons tous ensemble, professionnels et étudiants réunis, la démonstration de la détermination de la profession à ne pas se laisser flouer par un gouvernement sourd qui continue de nous ignorer honteusement !

Si la mobilisation du 24 Mars était marquée par la retenue, celle du 31 Mars devra montrer que la mobilisation des psychomotricien(ne)s ne faiblira pas, que nous ne sommes pas disposés à devenir les oubliés de la Santé !

Lors de notre prochain #JeDisPsychomot, inondons à nouveau twitter de visuels, de GIFs et de vidéos, les médias qui donnent le plus de portée à notre mouvement.

Comme la créativité est notre meilleure arme, et l’originalité un marqueur de l’identité de notre profession, pour donner un peu de piment et encore plus de couleurs à ce #JeDisPsychomot, nous proposons aux psychomotricien(ne)s de prendre leur plus belle plume et de produire le plus grand nombre de tweets en rime pour accompagner les visuels !

Et en chaque psychomot sommeille un Prévert
ou d’autres poêtes, Rimbaud, Baudelaire
Et pour dire haut et clair notre indignation
C’est par la rime que nous nous exprimerons !
Alors #JeDisPsychomot doit continuer !
Le #PsychomotMaster, c’est plus qu’une nécessité,
Car il est le garant de l’avenir de notre métier !
Merci à tous ceux qui chaque jeudi sont mobilisés !

Lire la suite

Amplifions notre mobilisation !

Chèr(e)s collègues,

Félicitation à toutes celles et ceux qui ont participé au dernier #JeDisPsychomot ! Nous avons tout simplement réalisé notre meilleur performance depuis le début de cette mobilisation !

Toute notre gratitude va aux psychomotriciens qui donnent de leur temps pour défendre la profession. MERCI aux étudiants et professionnels qui tweetent et retweetent encore et encore pour le #PsychomotMaster!
Nous adressons un remerciement tout particulièrement aux personnes qui sont très actives sur Facebook pour soutenir le travail de la délégation !

Cette réussite doit nous encourager à poursuivre l’effort, à amplifier la mobilisation, à porter encore plus haut et plus fort la voix des psychomotriciens. Pour la semaine prochaine, nous encourageons tous les psychomot’ à garder le thème actuel (Image, GIF, vidéo, etc.) et à continuer de multiplier les supports pour toujours plus de visibilité !
L’objectif de #JeDisPsychomot demeure inchangé : toujours plus de monde et toujours plus de tweets. Le message reste identique : Nous souhaitons la reprise immédiate des travaux de réingénierie.
Chaque message posté ou retweeté est important, donc toute participation, même mineure, compte !

A nous tous de continuer à convaincre nos collègues de rejoindre le mouvement. Nous sommes près de 15000 en France, nous devons nous faire entendre avec encore plus de force !

MERCI A TOUS, ET JEUDI 24, TOUS A VOS TWEET !!!!

La délégation

#JeDisPsychomot de plus en plus haut !

Chers collègues,

MERCI et BRAVO à tous ceux qui participent à la mobilisation du #JeDisPsychomot ! Nous gagnons des participants de semaines en semaines ! Ce qui veut donc dire que l’impact potentiel est de plus en plus important !

Il est indispensable que nous continuions de nous manifester, de nous faire entendre et de défendre l’intérêt des patients et de la profession.

La semaine prochaine, une nouvelle édition aura lieu. Alors pour essayer d’aller encore plus loin, la délégation propose de nous servir plus amplement d’une des qualités que partagent les psychomotriciens : La créativité !

Il semble que les mots ne suffisent plus : utilisons les images, ce sera peut être plus simple à comprendre !

Pour la semaine prochaine, nous invitons donc tou(te)s les psychomotricien(ne)s à inonder twitter de photos, images, photo-montages, et toutes autres formes de visuels qui parlent et défendent notre métier !

Alors à vos smartphones, appareils photos, logiciels de dessin ou de vidéo pour ceux qui le peuvent, et ce sera un beau concours d’imagination pour défendre la profession !

Encore merci à tous pour votre engagement et votre soutien !

La délégation

Reprenons l’initiative !

Chèr(e)s Collègues

Près d’un mois s’est écoulé depuis la Grande Conférence Santé. Malheureusement, les actes tardent à confirmer les déclarations, et aucune forme de réponse n’est parvenue aux psychomotricien(ne)s. Au delà de la légitime déception que cela peut générer, voire une certaine démotivation, cela ne doit pas signifier qu’il faut cesser de se mobiliser, bien au contraire !

La délégation a souhaité interpeller à nouveau MM. Lemoine et Paul qui nous avaient reçu le 29 janvier dernier. Un courrier à été rédigé à leur intention.  Il est clair aujourd’hui que la poursuite de l’attente pour les milliers de professionnels et d’étudiants concernés ne se justifie plus !

La mobilisation au travers des #JeDisPsychomot doit se poursuivre. Certes la période des vacances a quelque peu entamé le mouvement, mais la mobilisation doit reprendre, et avec vigueur.

Laisserons nous le gouvernement décider à notre place de l’avenir de notre profession ? Pouvons nous tolérer que des professionnels de santé soient tenus à l’écart de l’évolution du système de santé ? Clairement non, ce n’est pas possible !!

Remercions encore celles et ceux qui se mobilisent depuis le début de cette opération, et encourageons d’autres à rejoindre le mouvement !
La pression ne doit pas cesser, les psychomotriciens doivent impérativement ne pas être oubliés !

La délégation

Mme Touraine, M. Mandon, les psychomotriciens sont eux aussi ouverts à la discussion !!!

La semaine dernière, Le Premier Ministre, Manuel Valls, Mme la Ministre de la Santé, Marisol Touraine, et M. Thierry Mandon, ont tous trois affirmé haut et fort leur désir de voir le système de santé évoluer, se moderniser, et plus particulièrement les formations de Santé.

Ils ont également, et chacun l’aura bien noté, déclaré qu’ils étaient ouverts à la discussion et qu’ils étaient là pour aider les professionnels de santé pour lesquels ils avaient le plus grand respect.

Ces déclarations ont été assorties d’une feuille de route on ne peut plus claire qui recoupe à bien des égards les revendications de la profession et justifie encore plus la demande pour le #PsychomotMaster.

Si ces paroles, et cette feuille de route, peuvent légitimement nous donner un peu d’espoir pour la suite, nous n’oublions pas que seuls les actes, les décisions, et donc la reprise des travaux de réingénierie, confirmera le fait que ce gouvernement s’engage auprès des psychomotriciens et souhaite travailler avec eux.

Nous ne nous contenterons pas de ces discours et attendons qu’ils soient enfin assortis d’actions concrètes et productives, cela dans l’intérêt des patients et pour permettre aux psychomotriciens de continuer à faire évoluer leur métier.

Demain sera un nouveau #JeDisPsychomot durant lequel nous ne devons pas hésiter à rappeler aux membres du gouvernement les mots qui ont été prononcés jeudi dernier, les engagements moraux qu’ils ont pris.
Nous devons maintenir notre mobilisation et montrer que nous sommes déterminés ! Après les paroles, nous attendons les actes !

#JeDisPsychomot s’amplifie chaque semaine, ne nous décourageons pas !
Retenons la date du Dimanche 21 février à 12h25, moment où Marisol Touraine sera l’invitée du « Grand Jury » RTL, Le Figaro, LCI. Une autre bonne occasion de twitter à son intention !

Merci à tous,

La délégation

#JeDisPsychomot, nous continuerons à nous faire entendre !

La mobilisation des psychomotriciens pour l’obtention du #PsychomotMaster se poursuit. Grâce à vous, le mouvement perdure, et chaque semaine, nous parvenons à faire en sorte que les revendications de notre profession ne tombent pas dans l’oubli. Un grand merci à tous ceux qui tweet, envoient des mails, etc., pour défendre notre métier.

Demain est un jour particulier : la Grande Conférence Santé aura lieu. Les psychomotriciens y seront représentés, et il est primordial d’associer cette présence à une mobilisation toujours plus forte pour les #JeDisPsychomot !

Aussi ce jeudi, nous appelons tous les psychomotriciens à multiplier leurs actions !

La délégation soutien et encourage toutes les actions qui soutiennent et font connaitre notre mouvement, nous invitons donc chaque professionnel à s’engager dès ce soir dans le MassTweet pour rappeler au Gouvernement en général, au ministère de la santé (@MinSocialSante) et à Marisol touraine en particulier (@MarisolTouraine), que les psychomotriciens n’entendent pas être les oubliés de la Santé.

Alors dès ce soir, et tout au long de la journée de demain, #JeDisPsychomot, #PsychomotMaster et #GrandeConfSanté seront nos mots d’ordre !

Merci à tous pour votre engagement !

La délégation

Maintenir la pression !

Chers collègues

L’échange de vendredi avec le Secrétariat d’Etat à l’Enseignement Supérieur et la Recherche confirme un point essentiel : le blocage des travaux de réingénierie vient avant tout du Ministère de la Santé.
Or à ce jour, nous n’avons toujours pas reçu la moindre réponse aux nombreuses demandes de rendez-vous et courriers adressés à Mme La Ministre.

Si le rendez vous de la fin de semaine dernière donne des raisons de positiver,  nous ne devons pas perdre de vue que la bataille n’est pas encore gagnée !

C’est pourquoi il est impératif que nous maintenions la pression et que nous continuions de nous manifester au travers des #JeDisPsychomot !

Dès ce jeudi, nous devons reprendre la parole et cibler clairement le Ministère de la Santé. Chaque tweet, chaque mail, chaque coup de téléphone doit précisément cibler le Ministère de la Santé et Marisol Touraine.

N’oublions pas que les réponses contradictoires des Ministères se succèdent depuis 4 ans déjà. Nous devons rester actifs et les prochains #JeDisPsychomot doivent montrer que nous restons mobilisés et déterminés à défendre notre métier et l’intérêt des patients !

Merci à toutes et tous,

La délégation.

En attendant le 29 janvier…

Chers collègues,

Le « JeDisPsychomot » de la semaine a montré un regain de mobilisation qu’il faut poursuivre !

Nous devons d’autant plus rester mobilisés que le Ministère de la Santé sera absent au prochain rendez vous du 29 Janvier !
Visiblement, Mme Touraine se montre toujours aussi peu intéressée par notre profession et par les milliers de patients que nous soignons chaque jour !

Il semble bien que le gouvernement compte sur une démobilisation de notre part pour nous imposer des choix qui n’iront probablement pas dans le sens du développement des soins psychomoteurs…
A nous de montrer que nous ne nous laisserons pas dicter les décisions qui nous concernent !
L’avenir du métier ne se décidera pas sans les psychomotriciens !!!

Plus que jamais, #JeDisPsychomot doit se poursuivre, la pression doit être maintenue, et plus particulièrement sur le Ministère de la Santé !

A vos mails, téléphones et tweets ce jeudi !
Défendons tous ensemble notre profession !!!

La délégation