Réunion du 12 Mai au Ministère de la Santé

Une délégation a été reçue ce jour au Ministère de la Santé
Si ce dernier assure de sa considération pour la profession, il met en avant que la situation actuelle est très complexe, et suspendue aux conséquences de la Grande Conférence de Santé de Février dernier.
Il est affirmé que la profession, dans ses demandes et ses revendications, va dans la bonne direction. Toutefois, les calendriers actuels sont profondément remaniés et les perspectives d’avancées demeurent très floues.
Nos interlocuteurs ont été dans l’incapacité de justifier le maintien de la suspension de la réingenierie des psychomotriciens. Les quelques arguments qui ont été avancés ont été systématiquement contrecarrés par la délégation.
Au final, il ressort de cet entretien que les 3 demandes des psychomotriciens, à savoir :
– Reprise des travaux de réingenierie
– Traitement égalitaire des professions de rééducation
– Nécessite d’avoir un dialogue avec les décisionnaires
vont être relayées au niveau du cabinet de la Ministre, mais sans plus de détails, ni de délai, ni même de garanties de réponses.

En conclusion, la teneur de cette réunion, même si elle fut cordiale, confirme la volonté du Ministère de maintenir, dans l’immédiat, un statu quo quant à l’avenir de la profession.
Le caractère inadmissible de la situation a été maintes fois rappelé, ainsi que la souffrance de la profession vis à vis de ce manque de considération et de reconnaissance.

La mobilisation ne doit donc pas faiblir, nous devons rester unis et solidaires face à cette attitude incompréhensible et inacceptable. C’est une chose que de reconnaitre que la profession a des demandes légitimes, c’en est une autre que d’y répondre. Tant que nous n’ aurons pas de réponses à ces demandes, nous continuerons de nous battre pour l’avenir de notre profession !

La délégation

Publicités