Foire Aux Questions

Je suis déjà diplômé, ou en cours de formation : est ce que j’aurais aussi un Master automatiquement?

Non, car par principe, l’Etat ne revient jamais sur un diplôme qu’il a délivré. Par exemple, lorsque le diplôme de psycho-rééducateur, créé en 1974 (décret n° 74-112 du 15 février 1974 portant création du diplôme d’État de psycho-rééducateur), à été transformé en diplôme de psychomotricien (décret 85-188 du 7 février 1985), les psycho-rééducateurs sont devenus psychomotriciens en gardant leur diplôme d’origine.

Qui sera concerné par la nouvelle formation ? Qui sera psychomotricien master ?

Seuls les étudiants qui entameront leur formation une fois le nouveau texte publié, seront concernés par le nouveau programme. Il faudra également, pour qu’ils aient le grade de master, que tous les centres de formation aient signé des conventions avec une université.

Si la formation passe à 5 ans, mon diplôme sera-t-il encore valable ?

Oui. Il est déjà arrivé que la durée d’une formation s’allonge, ou que le programme de formation pour une profession s’enrichisse. Dans ce cas, tous les professionnels précédemment diplômés conservent leurs titres, et leur formation est reconnue au même titre que la nouvelle.  Les nouvelles compétences éventuellement définies sont également accessibles aux anciens diplômés.

Comment faire pour avoir un master si je suis déjà psychomotricien DE ?

Vous pourrez obtenir un master en vous inscrivant à un master accessible avec le DE de psychomotricien. Vous pourrez faire valoir la VAE (validation des acquis de l’expérience) pour tout ou partie du cursus de master que vous aurez choisi.

Puis-je compléter ma formation sans faire un master ?

Oui. La formation continue et le Développement Professionnel Continu (DPC), qui est devenu une obligation, seront deux possibilités pour actualiser et compléter votre formation.

Quand il y aura des psychomotriciens formés en 3 ans et d’autre en 5, y aura t il une profession à deux niveaux d’exercice ? À deux vitesses ?

Non. Le champ d’exercice des psychomotriciens diplômés de grade master sera accessible à l’ensemble des psychomotriciens, sans distinction de grade ou d’appellation de diplôme d’origine.

Qu’est ce que ça va changer pour mon salaire ?

Dans un premier temps rien. La demande d’un grade master n’est pas associée à une revendication salariale parce ce qu’elle aurait empêché l’obtention du grade. Si des revalorisations salariales s’organisent, elles se feront dans un deuxième temps.

Je suis déjà diplômé(e), finalement, qu’est ce que la réingénierie, et le grade master, m’apporteront ?

Le nouveau programme officialisera plusieurs champs d’exercice. Certains sont actuellement pratiqués par de nombreux collègues, mais absents de l’art 4332-1 du code de la santé publique, qui reprend le décret d’actes ; d’autres sont nouveaux: la guidance, les activités à dimension psychothérapiques, l’éducation psychomotrice, l’éducation pour la santé, l’éducation thérapeutique, le conseil, la formation, les activités psychomotrices liées au bien être, à la réinsertion, aux soins palliatifs et au traitement de la douleur, la réalisation d’études et de recherches. Ce sont d’immenses possibilités nouvelles de développer le métier et de construire des trajectoires professionnelles originales et enrichissantes.

Ce programme intègrera dans les activités professionnelles, les temps de coordination, la rédaction des écrits professionnels, la gestion des ressources, l’encadrement des stagiaires et des mémoires, la veille professionnelle et la réflexion sur les pratiques professionnelles. De nombreux collègues doivent négocier pour que ces temps soient intégrés dans leur activité professionnelle, et ils ne l’obtiennent pas toujours. Là ce sera statutaire, pour tous les diplômés, quelle que soit l’année d’obtention du diplôme.

En cas de changement de filière professionnelle, la validation de la durée des études à prendre en compte sera bien entendu plus favorable.

En quoi ce grade Master a de l’intérêt pour l’avenir de la profession ?

Le grade Master implique qu’un enseignement de méthodologie de recherche soit réalisé au cours de la formation et que les futurs professionnels expérimentent cette méthodologie pendant la réalisation de leur mémoire de fin d’étude.  C’est un enjeu majeur pour le devenir de la profession.

En effet, nous devons actualiser les connaissances dans le domaine de la psychomotricité : développer de nouveaux modèles pour comprendre la clinique psychomotrice, développer de nouveaux outils d’évaluation, montrer l’efficacité de nos interventions…  Les pouvoirs publics, la HAS … attendent cela de notre profession, c’est absolument indispensable au devenir de notre profession.
Or, à votre avis, qui doit produire ces nouvelles connaissances ? Des psychomotriciens ? Ou des professionnels d’autres champs disciplinaires? Pour cela nous devons en avoir les compétences. Le master nous les donnera.

Le grade master ouvre la possibilité de poursuivre vers un doctorat. Plus il y aura de psychomotriciens titulaires d’un doctorat, et plus nous produirons de connaissances dans le domaine de la psychomotricité, plus nous pourrons envisager la constitution d’un champ disciplinaire de psychomotricité au niveau universitaire.

Est ce que le passage à 5 ans ne va pas modifier la sociologie de la profession?

Il semble que non pour deux raisons. Premièrement l’expérience des orthophonistes dont la formation a été portée à 5 ans,  montre que les caractéristiques des candidats n’ont pas changé. Deuxièmement,  comme la plupart des professions de la rééducation vont voir la durée de leurs formations augmenter, il n’y aura pas de concurrence entre filières de formation sur le critère de la durée. L’incidence devrait donc être marginale.

SI VOUS AVEZ D’AUTRES QUESTION, MERCI DE CONTACTER LES ADMINISTRATEURS. UNE REPONSE VOUS SERA APPORTEE DANS LES MEILLEURS DELAI ET, AU BESOIN, INTEGREE A LA FAQ. MERCI

Publicités