À la Une

Bienvenue !

Soyez les bienvenus sur ce nouvel espace dédié à la défense de la profession, et plus particulièrement à la reprise de la mobilisation pour la réouverture de la réingénierie  de notre métier et le passage de durée de formation initiale à 5 ans, conférant le grade Master.

Ce site est animé par la FFP, le SNUP et l’ANEP. Il est le lieu où sont rassemblés toutes les informations utiles pour la mobilisation à venir. Vous y trouverez un historique et une Foire Aux Questions concernant la réingiénérie, ainsi que les revendications qui sont les nôtres face au mépris du gouvernement à l’égard de notre profession.

Il a surtout vocation à compiler toutes les informations, documents, tracts et autres supports qui seront utiles pour préparer la prochaine manifestation. Il est aussi un espace d’expression pour tous les étudiants et professionnels psychomotriciens. Vous pourrez poster ici vos idées et suggestions pour alimenter et renforcer les actions à venir. Il servira également à coordonner les actions dans les régions.

Donc n’hésitez pas à diffuser les contenus de ce site, partagez partout où vous le pouvez, et participez à la défense de notre belle profession !!!

La délégation.

Publicités

Nouvelle opération de communication : Où est mon Psychomotricien ?

Chers collègues,

La fin de l’année approche, et avec elle l’engagement du gouvernement à fournir enfin des réponses claires sur la réforme de notre profession. Nous avons maintenu une mobilisation mensuelle dont l’objectif premier est de rappeler que nous restons mobilisés, que nous n’entendons pas être exclus de cette réforme LMD qui concerne toutes les professions de santé, et que nous restons attachés à la mise en place d’une formation initiale modernisée et portée à 5 ans.
Merci à tous ceux qui ont participé aux deux derniers #JeDisPsychomot d’octobre et novembre !

À l’occasion du dernier #JeDisPsychomot de 2016 (le 15/12), la délégation propose à tous les psychomotriciens de participer à une nouvelle opération de communication visant un public le plus large possible. Après avoir souligné le mutisme graphomoteur de notre Ministre de tutelle, nous souhaitons encourager cette dernière à développer son attention et sa mémoire au travers d’un jeu que les psychomotriciens lui destinent.

« Où est mon psychomotricien ? » consiste à regrouper des photos de psychomotricien(ne)s (type photo portrait neutre) sur des planches regroupant environ une cinquantaine de portraits, avec pour objectif de constituer au moins une quarantaine de planches au minimum, et sans limite maximum. Seul un portrait figurera en double sur chacune des planches.

Le résultat final sera diffusé sur internet, accompagné de messages clés reprenant les revendications de la profession, et des versions physiques seront envoyées aux différents décideurs concernés par notre situation.

Pour participer à « Où est mon psychomotricien ? » :

Si vous êtes étudiants :
Vous pouvez vous rapprochez de vos BDE respectifs qui assureront une partie de la collecte. Dans tous les cas, vous pouvez envoyer votre photo dans un mail comprenant une autorisation du droit à l’image à destination de psychomotmaster@gmail.com

Si vous êtes professionnels :
Il vous suffit d’envoyer votre photo dans un mail comprenant une autorisation du droit à l’image à l’adresse suivante : psychomotmaster@gmail.com.

Par la suite, les planches pourront être mises à disposition des psychomotriciens qui le souhaitent pour constituer un jeu où l’objectif serait de retrouver dans la planche les 2 visages identiques, et sur l’ensemble des planches, le visage du/de la psychomotricien(ne) qui propose le jeu.

Téléchargez ICI l’autorisation de droit à l’image, à compléter et signer

Il s’agit pour nous de continuer à nous faire entendre, à montrer que la profession reste mobilisée et déterminée à faire aboutir cette réforme indispensable à son avenir !

D’avance merci à tous pour votre participation !

En attendant des réponses concrètes… rester mobilisés

Chers collègues,

Ainsi que nous vous le précisions cet été, les discussions avec le Ministère de la Santé nous ramènent à des décisions qui devraient être prises fin 2016, début 2017.

Nous nous retrouvons donc (encore) dans une situation d’attente et sans perspectives claires. Les seuls éléments qui ont été confirmés sont que des discussions se poursuivent entre le Ministère de la Santé, l’Association des Régions de France et les universités. C’est de ces discussions que devrait émerger le format qui finalisera cette réforme de notre profession que l’on nous refuse depuis 5 ans maintenant. L’arbitrage quand à la durée des études et au niveau universitaire qui lui serait associé sera vraisemblablement effectué concomitamment aux décisions qui conclurons ces discussions.

Nous n’avons pour l’heure aucune garantie que ces arbitrages seront conformes aux besoins de la profession qui doit, elle, s’adapter aux besoins grandissants de la population. En conséquence, nous devons rester mobilisés pour continuer à faire entendre notre voix sans attendre que l’on décide sans nous de ce que sera l’avenir de notre profession.

C’est pourquoi les démarches vont se poursuivre du coté de la délégation, notamment auprès des 3 acteurs cités précédemment. Des courriers et des demandes de rendez-vous vont partir dans les prochains jours.

Par ailleurs, la délégation propose de relancer le dispositif des #JeDisPsychomot sur les dates suivantes : 13/10 ; 17/11 ; 12/12.
A chacune de ces dates correspondra une thématique (qui reste à déterminer) et des cibles précises. Pour le reste des revendications de la profession, elles restent pour l’heure entièrement subordonnées à l’aboutissement de la réforme de notre profession.

Ne nous faisons pas oublier, montrons que les psychomotriciens sont toujours autant déterminés à voir leur métier reconnu à sa juste valeur et qu’ils n’accepterons jamais que leur profession puisse évoluer sans qu’ils soient entièrement acteurs de ces évolutions !

La délégation

Une clarification de la situation, mais pas encore de réponses

La délégation s’est entretenue jeudi 28 Juillet avec Mme Christine Gardel, membre du cabinet de Mme Touraine et en charge du dossier concernant la profession de psychomotricien. Cette discussion s’est déroulée dans une atmosphère cordiale et constructive. Si elle a eu le mérite de clarifier nettement la situation, elle n’aura toutefois pas amené toutes les réponses aux attentes de la profession.

Le Gouvernement souhaite que les directions et les recommandations émises à l’occasion de la Grande Conférence de Santé soient rapidement suivies d’effets concrets, notamment en ce qui concerne la réforme des études de santé, l’Universitarisation et la constitution d’un corps d’enseignant-chercheur pour toutes les professions paramédicales. A cette fin, des discussions sont en cours entre le Ministère de la Santé, l’Association des Régions de France, et les Universités afin de déterminer plus précisément comment pourraient concrètement s’opérer les modifications liées à la Grande Conférence de santé, notamment dans la mise en œuvre de toutes les formations initiales. Les conclusions de ces discussions interviendront en Décembre 2016. C’est seulement à l’issue de ces dernières que les travaux devraient reprendre, c’est-à-dire début 2017. Tous les travaux effectués jusqu’ici par les psychomotriciens (référentiels activités et compétences) restent évidemment les bases sur lesquelles se construira la suite de cette réforme cruciale pour l’avenir du métier.

Mme Gardel a tenu également à réaffirmer l’intérêt du Ministère pour la profession, et à souligner que malgré le fait que la réingénierie ne soit pas aboutie pour le moment, les psychomotriciens ne sont pas exclus des autres évolutions du système de santé, notamment en ce qui concerne l’évolution des grilles de salaire de la FPH qui concernera notre profession au même titre que les autres métiers de rééducation.

La délégation a pu faire part des questions que soulevaient ce nouveau délai dans le processus d’évolution du métier. Elle a réaffirmé la volonté que la profession soit pleinement actrice de la réforme qui la concerne, ce dont nous a assuré Mme Gardel. La délégation a également souligné que cette réforme devrait être très rapidement mis en place, la profession n’ayant que trop attendue et nourrissant toujours une vive inquiétude quant à son devenir.

Rendez-vous est donc pris pour fin 2016, début 2017, pour enfin faire aboutir cette indispensable réforme de notre profession.

Nous souhaitons un très bel été à tous les psychomotriciens !

La délégation

Nouvelle entrevue au Ministère de la Santé le 22 Juillet

Chers collègues,

Comme vous le savez la délégation a poursuivi ses démarches auprès du Ministère de la Santé en s’appuyant sur la dernière grande mobilisation du 12 Mai avec l’action #UnCrayonPourMarisol

Une nouvelle étape va peut être être franchie…

En effet, le Ministère a répondu favorablement à notre demande de rencontrer directement les membres du cabinet de la Ministre qui sont en charge de notre profession, et donc en capacité de décision sur ce dossier qui n’a que trop traîné depuis 5 années maintenant.

On peut raisonnablement envisager ce nouvel entretien comme un signe positif et une volonté, de la part du Ministère de la Santé, de dialoguer avec la profession.

Toutefois, la vigilance reste évidemment de mise et les membres de la délégation qui seront reçus au Ministère de la Santé le 22 juillet prochain auront à cœur de défendre la profession et son avenir au travers du #PsychomotMaster.

Encore merci pour votre soutien et rendez-vous le 22 Juillet pour, espérons-le, vous donner des nouvelles encourageantes.

La délégation

Prochaines étapes de la mobilisation pour le #PsychomotMaster

Chers collègues,

Le 12 Mai dernier, beaucoup d’entre nous s’étaient mobilisés, ce qui avait permis une rencontre avec des représentants du Ministère de la Santé. Nous avions eu pour principal retour que la réingénierie pour les psychomotriciens dépendait des négociations salariales de la Fonction Publique Hospitalière.

Cette explication, pour le moins difficile à comprendre, et plus encore à accepter, ne tiendra bientôt plus puisque le gouvernement a très récemment divulgué ses intentions dans ce dossier qui devrait se clore à la rentrée.

Il s’agit donc maintenant d’avancer à nouveau et de préparer ENSEMBLE la suite des actions pour soutenir le #psychomotmaster.
La délégation va bien évidemment continuer à solliciter régulièrement le cabinet de la Ministre de la Santé, ne serait ce que pour montrer que les psychomotriciens restent déterminés. La demande d’être reçus par les responsables décisionnaires dans ce dossier reste plus que jamais d’actualité.

En revanche, le climat social actuel comme l’ouverture de la période estivale semblent peu propices à de nouvelles mobilisations de grande ampleur.

La délégation propose comme première étape de la reprise du mouvement la date du 19 Septembre, Journée Européenne de la Psychomotricité. Cette journée d’information à propos de la Psychomotricité, avec pour échelle des actions locales  ainsi que des démarches auprès des médias en région, pourra servir de point d’appui pour relancer la sensibilisation sur la situation de la profession mais aussi les enjeux pour son avenir.
Il nous faudra viser des actions dans les grandes villes, notamment celles où se trouvent des IFP.
Toutes les propositions d’action pour le 19 Septembre sont les bienvenues ! 

#JeDisPsychomot restera en suspend jusque là et pourra reprendre pour des thématiques précises ou soutenir d’autres actions à venir et à imaginer…

Vous pouvez toujours adresser toutes vos propositions, idées et remarques à l’adresse suivante : psychomotmaster@gmail.com

Une mobilisation de plus grande ampleur sera envisagée d’ici à la fin de l’année civile, trouvera cette fois peut-être plus d’écho et obtiendra plus d’écoute pendant cette période pré-electorale.

Nous espérons que l’été qui arrive permettra à chacun de se ressourcer et de retrouver toute son énergie pour nous lancer dans ce qui sera probablement la dernière ligne droite de notre mobilisation. Il nous faudra être encore plus mobilisés et actifs car 2017 arrive à grand pas : nous n’accepterons jamais que notre métier soit oublié et ne trouve pas la place qui lui revient dans le système de santé français.

La délégation

 

Réunion du 12 Mai au Ministère de la Santé

Une délégation a été reçue ce jour au Ministère de la Santé
Si ce dernier assure de sa considération pour la profession, il met en avant que la situation actuelle est très complexe, et suspendue aux conséquences de la Grande Conférence de Santé de Février dernier.
Il est affirmé que la profession, dans ses demandes et ses revendications, va dans la bonne direction. Toutefois, les calendriers actuels sont profondément remaniés et les perspectives d’avancées demeurent très floues.
Nos interlocuteurs ont été dans l’incapacité de justifier le maintien de la suspension de la réingenierie des psychomotriciens. Les quelques arguments qui ont été avancés ont été systématiquement contrecarrés par la délégation.
Au final, il ressort de cet entretien que les 3 demandes des psychomotriciens, à savoir :
– Reprise des travaux de réingenierie
– Traitement égalitaire des professions de rééducation
– Nécessite d’avoir un dialogue avec les décisionnaires
vont être relayées au niveau du cabinet de la Ministre, mais sans plus de détails, ni de délai, ni même de garanties de réponses.

En conclusion, la teneur de cette réunion, même si elle fut cordiale, confirme la volonté du Ministère de maintenir, dans l’immédiat, un statu quo quant à l’avenir de la profession.
Le caractère inadmissible de la situation a été maintes fois rappelé, ainsi que la souffrance de la profession vis à vis de ce manque de considération et de reconnaissance.

La mobilisation ne doit donc pas faiblir, nous devons rester unis et solidaires face à cette attitude incompréhensible et inacceptable. C’est une chose que de reconnaitre que la profession a des demandes légitimes, c’en est une autre que d’y répondre. Tant que nous n’ aurons pas de réponses à ces demandes, nous continuerons de nous battre pour l’avenir de notre profession !

La délégation

Le 12 Mai, c’est #UnCrayonPourMarisol !

Chers collègues,

Voilà des mois maintenant que nous nous battons pour l’obtention du #PsychomotMaster, notamment par la mobilisation des #JeDisPsychomot.

Les Ministères ne répondent toujours pas ? Alors on va faire plus ! Puisque Marisol Touraine peine à nous répondre, nous allons lui donner un petit coup de pouce en lui envoyant tous un beau crayon à l’occasion du #JeDisPsychomot du 12 Mai !

#UnCrayonPourMarisol pour lutter contre son mutisme graphomoteur et lui rappeler (au passage) que si elle rencontre des difficultés pour écrire, un psychomotricien peut l’aider !

L’idée de l’opération est simple : nous allons réaliser tous ensemble un envoi massif de courriers postaux contenant un crayon à destination du Ministère de la santé, et plus particulièrement à l’attention de Marisol Touraine.

Chacun de nous a besoin de peu de choses pour réaliser cette opération :
– une enveloppe ;
– un timbre ;
– un crayon en bois, sans gomme ni autre élément métallique, pas trop taillé ;
– un petit mot d’accompagnement pour ceux qui le souhaitent ;
– une adresse : Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, 14 Avenue Duquesne, 75007 PARIS.
(bien entendu chacun peut envoyer, le même jour, plusieurs courriers identiques…).

Il faut également que votre envoi soit identifiable. Donc soit un petit mot d’accompagnement dans l’enveloppe, soit vous faite figurer #PsychomotMaster et/ou #JeDisPsychomot sur votre crayon, soit on rajoute un #psychomotmaster et/ou #JedisPsychomot marqué sur l’enveloppe en haut à gauche.

Si tous les psychomotriciens postent leur crayon soit entre entre lundi 9 soir et mardi 10 midi pour les tarifs lents (timbres verts), soit entre mardi 10 soir et mercredi 11 midi pour les tarifs rapide (timbres rouges), et pour les DOM-TOM, entre samedi 7 midi et lundi 9 matin, ce seront alors des milliers de crayons qui arriveront le jeudi 12 Mai au Ministère de la Santé pour rappeler à notre Ministre que nous ne comptons pas abandonner et que si elle tend à nous oublier, nous, nous ne l’oublions pas !

Parallèlement, la délégation va envoyer quelques temps avant un courrier accompagné d’un crayon aux parlementaires ayant répondu à nos sollicitations en posant des questions à Mme La Ministre, mais également aux journalistes susceptibles de relayer notre message. Notre demande à leur intention sera simple : « si vous croisez Marisol Touraine, pourriez vous lui confiez ce crayon afin qu’elle parvienne enfin à nous répondre ? ».

Un communiqué de presse sera également diffusé pour informer la presse de notre situation et de notre mobilisation.

Enfin, un petit groupe de professionnels et d’étudiants seront présents toute la journée devant le Ministère de la Santé pour distribuer tracts et crayons. Un rendez-vous auprès du Ministère sera officiellement demandé à l’occasion de cette journée de mobilisation.

Plus nous serons nombreux à participer à cette opération, plus elle aura de succès et permettra de faire avancer nos revendications !

Nous comptons sur chacun de vous pour diffuser le plus largement possible cet appel à la mobilisation ! Rejoignez également l’événement Facebook 

Encore et toujours merci à celles et ceux qui se mobilisent pour l’avenir de notre métier !

La délégation

#JeDisPsychomot : Préparons la suite !

Cher(e)s collègues

La mobilisation pour les #JeDisPsychomot a pris une belle ampleur maintenant que commence la période des vacances pour nombre d’entre nous.

Malgré cela, notre mobilisation hebdomadaire doit se poursuivre, et nous allons continuer, chaque jeudi, à nous manifester pour ne pas nous faire oublier ! Pendant les quelques semaines qui vont venir, chacun est donc appelé à maintenir son effort et à twitter selon son envie ou son inspiration ! Mais toujours en ciblant nos Ministres de Tutelle !

Profitons également de cette période pour mobiliser le plus de personnes autour de nous, pour convaincre nos collègues de rejoindre le mouvement. Employons nous à faire passer le message pour que nous soyons encore plus nombreux à participer ! Plus nous serons nombreux, plus notre voix portera !

La prochaine étape sera donc celle du 5 Mai, lorsque seront derrière nous les vacances de printemps et que sera devant nous la dernière ligne droite avant l’été.

Nous proposons donc de préparer dès aujourd’hui ce prochain grand rendez vous en reprenant comme outil principal le visuel. Mais plus précisément encore, nous invitons tous les psychomotricien(ne)s à prendre en photo leurs lieux de travail, leurs salles de psychomotricité, leurs cabinets, en y faisant figurer bien en évidence notre revendication : #PsychomotMaster !

Ce sera là une occasion de montrer concrètement qui nous sommes au travers de ces endroits où nous travaillons tous, là où la nécessité d’un Master prend tout son sens, là où nous recevons quotidiennement nos patients  !

Les 2 mois qui suivront seront aussi l’occasion pour nous tous d’imaginer de nouveaux modes d’action, de continuer de nous mobiliser pour défendre notre métier !!!

Merci à tous pour votre engagement !

La délégation

#JeDisPsychomot comme acte de Résistance ! Combattons le Silence en faisant de l’Audience !

Cher(e)s collègues

Hier fût encore un bon #JeDisPsychomot malgré cette triste atmosphère qui nous atteint tous. Chaque jeudi, nous faisons tous ensemble, professionnels et étudiants réunis, la démonstration de la détermination de la profession à ne pas se laisser flouer par un gouvernement sourd qui continue de nous ignorer honteusement !

Si la mobilisation du 24 Mars était marquée par la retenue, celle du 31 Mars devra montrer que la mobilisation des psychomotricien(ne)s ne faiblira pas, que nous ne sommes pas disposés à devenir les oubliés de la Santé !

Lors de notre prochain #JeDisPsychomot, inondons à nouveau twitter de visuels, de GIFs et de vidéos, les médias qui donnent le plus de portée à notre mouvement.

Comme la créativité est notre meilleure arme, et l’originalité un marqueur de l’identité de notre profession, pour donner un peu de piment et encore plus de couleurs à ce #JeDisPsychomot, nous proposons aux psychomotricien(ne)s de prendre leur plus belle plume et de produire le plus grand nombre de tweets en rime pour accompagner les visuels !

Et en chaque psychomot sommeille un Prévert
ou d’autres poêtes, Rimbaud, Baudelaire
Et pour dire haut et clair notre indignation
C’est par la rime que nous nous exprimerons !
Alors #JeDisPsychomot doit continuer !
Le #PsychomotMaster, c’est plus qu’une nécessité,
Car il est le garant de l’avenir de notre métier !
Merci à tous ceux qui chaque jeudi sont mobilisés !

Lire la suite