Nouvelle opération de communication : Où est mon Psychomotricien ?

Chers collègues,

La fin de l’année approche, et avec elle l’engagement du gouvernement à fournir enfin des réponses claires sur la réforme de notre profession. Nous avons maintenu une mobilisation mensuelle dont l’objectif premier est de rappeler que nous restons mobilisés, que nous n’entendons pas être exclus de cette réforme LMD qui concerne toutes les professions de santé, et que nous restons attachés à la mise en place d’une formation initiale modernisée et portée à 5 ans.
Merci à tous ceux qui ont participé aux deux derniers #JeDisPsychomot d’octobre et novembre !

À l’occasion du dernier #JeDisPsychomot de 2016 (le 15/12), la délégation propose à tous les psychomotriciens de participer à une nouvelle opération de communication visant un public le plus large possible. Après avoir souligné le mutisme graphomoteur de notre Ministre de tutelle, nous souhaitons encourager cette dernière à développer son attention et sa mémoire au travers d’un jeu que les psychomotriciens lui destinent.

« Où est mon psychomotricien ? » consiste à regrouper des photos de psychomotricien(ne)s (type photo portrait neutre) sur des planches regroupant environ une cinquantaine de portraits, avec pour objectif de constituer au moins une quarantaine de planches au minimum, et sans limite maximum. Seul un portrait figurera en double sur chacune des planches.

Le résultat final sera diffusé sur internet, accompagné de messages clés reprenant les revendications de la profession, et des versions physiques seront envoyées aux différents décideurs concernés par notre situation.

Pour participer à « Où est mon psychomotricien ? » :

Si vous êtes étudiants :
Vous pouvez vous rapprochez de vos BDE respectifs qui assureront une partie de la collecte. Dans tous les cas, vous pouvez envoyer votre photo dans un mail comprenant une autorisation du droit à l’image à destination de psychomotmaster@gmail.com

Si vous êtes professionnels :
Il vous suffit d’envoyer votre photo dans un mail comprenant une autorisation du droit à l’image à l’adresse suivante : psychomotmaster@gmail.com.

Par la suite, les planches pourront être mises à disposition des psychomotriciens qui le souhaitent pour constituer un jeu où l’objectif serait de retrouver dans la planche les 2 visages identiques, et sur l’ensemble des planches, le visage du/de la psychomotricien(ne) qui propose le jeu.

Téléchargez ICI l’autorisation de droit à l’image, à compléter et signer

Il s’agit pour nous de continuer à nous faire entendre, à montrer que la profession reste mobilisée et déterminée à faire aboutir cette réforme indispensable à son avenir !

D’avance merci à tous pour votre participation !

Publicités

Le 12 Mai, c’est #UnCrayonPourMarisol !

Chers collègues,

Voilà des mois maintenant que nous nous battons pour l’obtention du #PsychomotMaster, notamment par la mobilisation des #JeDisPsychomot.

Les Ministères ne répondent toujours pas ? Alors on va faire plus ! Puisque Marisol Touraine peine à nous répondre, nous allons lui donner un petit coup de pouce en lui envoyant tous un beau crayon à l’occasion du #JeDisPsychomot du 12 Mai !

#UnCrayonPourMarisol pour lutter contre son mutisme graphomoteur et lui rappeler (au passage) que si elle rencontre des difficultés pour écrire, un psychomotricien peut l’aider !

L’idée de l’opération est simple : nous allons réaliser tous ensemble un envoi massif de courriers postaux contenant un crayon à destination du Ministère de la santé, et plus particulièrement à l’attention de Marisol Touraine.

Chacun de nous a besoin de peu de choses pour réaliser cette opération :
– une enveloppe ;
– un timbre ;
– un crayon en bois, sans gomme ni autre élément métallique, pas trop taillé ;
– un petit mot d’accompagnement pour ceux qui le souhaitent ;
– une adresse : Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, 14 Avenue Duquesne, 75007 PARIS.
(bien entendu chacun peut envoyer, le même jour, plusieurs courriers identiques…).

Il faut également que votre envoi soit identifiable. Donc soit un petit mot d’accompagnement dans l’enveloppe, soit vous faite figurer #PsychomotMaster et/ou #JeDisPsychomot sur votre crayon, soit on rajoute un #psychomotmaster et/ou #JedisPsychomot marqué sur l’enveloppe en haut à gauche.

Si tous les psychomotriciens postent leur crayon soit entre entre lundi 9 soir et mardi 10 midi pour les tarifs lents (timbres verts), soit entre mardi 10 soir et mercredi 11 midi pour les tarifs rapide (timbres rouges), et pour les DOM-TOM, entre samedi 7 midi et lundi 9 matin, ce seront alors des milliers de crayons qui arriveront le jeudi 12 Mai au Ministère de la Santé pour rappeler à notre Ministre que nous ne comptons pas abandonner et que si elle tend à nous oublier, nous, nous ne l’oublions pas !

Parallèlement, la délégation va envoyer quelques temps avant un courrier accompagné d’un crayon aux parlementaires ayant répondu à nos sollicitations en posant des questions à Mme La Ministre, mais également aux journalistes susceptibles de relayer notre message. Notre demande à leur intention sera simple : « si vous croisez Marisol Touraine, pourriez vous lui confiez ce crayon afin qu’elle parvienne enfin à nous répondre ? ».

Un communiqué de presse sera également diffusé pour informer la presse de notre situation et de notre mobilisation.

Enfin, un petit groupe de professionnels et d’étudiants seront présents toute la journée devant le Ministère de la Santé pour distribuer tracts et crayons. Un rendez-vous auprès du Ministère sera officiellement demandé à l’occasion de cette journée de mobilisation.

Plus nous serons nombreux à participer à cette opération, plus elle aura de succès et permettra de faire avancer nos revendications !

Nous comptons sur chacun de vous pour diffuser le plus largement possible cet appel à la mobilisation ! Rejoignez également l’événement Facebook 

Encore et toujours merci à celles et ceux qui se mobilisent pour l’avenir de notre métier !

La délégation

#JeDisPsychomot de plus en plus haut !

Chers collègues,

MERCI et BRAVO à tous ceux qui participent à la mobilisation du #JeDisPsychomot ! Nous gagnons des participants de semaines en semaines ! Ce qui veut donc dire que l’impact potentiel est de plus en plus important !

Il est indispensable que nous continuions de nous manifester, de nous faire entendre et de défendre l’intérêt des patients et de la profession.

La semaine prochaine, une nouvelle édition aura lieu. Alors pour essayer d’aller encore plus loin, la délégation propose de nous servir plus amplement d’une des qualités que partagent les psychomotriciens : La créativité !

Il semble que les mots ne suffisent plus : utilisons les images, ce sera peut être plus simple à comprendre !

Pour la semaine prochaine, nous invitons donc tou(te)s les psychomotricien(ne)s à inonder twitter de photos, images, photo-montages, et toutes autres formes de visuels qui parlent et défendent notre métier !

Alors à vos smartphones, appareils photos, logiciels de dessin ou de vidéo pour ceux qui le peuvent, et ce sera un beau concours d’imagination pour défendre la profession !

Encore merci à tous pour votre engagement et votre soutien !

La délégation

Je Dis Psychomot ! Acte I

Chers collègues

La boite à outils a été mise à jour avec de nouveaux éléments pour agir tous ensemble le 10 Décembre.

Les documents ont été modifiés pour pouvoir être réutilisables. De plus, vous trouverez un mail type à copier-coller pour envoyer à un maximum de destinataires.

Pour ceux qui le souhaitent/le peuvent, vous trouverez des traductions en anglais et espagnol de la pétition afin de sensibiliser nos collègues étrangers. Il faut continuer de diffuser largement cette pétition et de faire connaitre ce site !

Le 10 Décembre, il va falloir interpeller les élus, les services de l’état et les médias. Mais n’oubliez pas aussi d’interpeller les candidats du deuxième tour des régionales, beaucoup ne nous ont pas encore répondu !

Dans 2 jours, à nous de prendre la parole !!!

La délégation

Pour rester mobilisés, Je Dis Psychomot !!!

Chers collègues

Il y a 1 an jour pour jour, nous étions plus de 3000 à manifester dans les rues de Paris. Malgré cette mobilisation sans précédent de notre profession, le gouvernement a injustement maintenu la suspension de notre réingénierie. Nous devions manifester à nouveau le 27/11 afin de montrer que nous étions toujours autant mobilisés, mais cette manifestation ne pouvait avoir lieu.

Pourtant, la nécessité qui est la nôtre de rester mobilisés et de ne pas nous faire oublier est aujourd’hui plus d’actualité que jamais. Il est primordial pour notre profession de montrer notre détermination et de continuer à agir pour que notre métier prenne toute sa place dans le système de soin Français, et soit enfin reconnu à sa juste valeur !

C’est dans ce but que la délégation propose de mettre en place le mouvement « Je dis Psychomot ! »

L’objectif est clair : nous devons occuper le plus d’espace possible sur la toile, parler de notre métier, de nos revendications

Le principe est simple : chaque jeudi, tous les étudiants et professionnels psychomotriciens sont invités à utiliser les outils à leur disposition  pour interpeller différents acteurs publics et montrer que la profession reste mobilisée.

Le lancement s’effectuera donc ce jeudi 10 décembre, puis se renouvellera le jeudi suivant. Cela nous donnera l’occasion de mieux ajuster notre organisation pour lancer pleinement cette opération à compter du jeudi 7 janvier puis tout les jeudi suivants.

Cette action prendra plusieurs formes :
– Intervention importante sur twitter, avec interpellation par ce biais des médias, du gouvernement et des élus des 2 chambres, toujours avec #psychomotmaster
– Envoi d’un mail type aux ARS, Conseils Régionaux, Partis Politiques, élus et autres service de l’Etat. Ce mail type est en cours de rédaction et sera mis sur la boîte à outil très rapidement.
– Quelques appels téléphoniques aux ARS et aux permanences parlementaires, pour lire le communiqué figurant dans le mail.

Le répertoire tant des adresses mails que des numéros de téléphone est en cours de réalisation. Mais chacun peut y contribuer en cherchant pour son propre département/sa propre région et partager ses infos avec tout le monde. Plus il y a de destinataires dans nos mails, plus cela aura de poids !

Ces actions peuvent être effectuées tout au long de la journée. Elle devraient prendre très peu de temps à chacun d’entre nous (10′ en moyenne). Elles auront en revanche la fonction de maintenir une pression en ne nous faisant pas oublier !

Concernant twitter, la consigne est de diffuser largement la pétition et le site psychomotricienmaster.com. Il ne faut pas hésiter à réutiliser tous les différents visuels qui ont été produits par nombre d’entre vous, y compris ceux pour lesquels il y avait un doute sur les droits : au pire on nous demandera de ne pas les utiliser ! On peut retweeter bien sûr, mais tout le monde peut rédiger ses 140 caractères ! Et il y a des méthodes pour programmer vos tweet également. Le but est d’interpeller tant les politiques que les médias. Donc ne pas hésiter à solliciter dans un même tweet un politique et un média !

En parallèle, la délégation va mettre en place un pistage des emploi du temps de Marisol Touraine et Thierry Mandon, de sorte à repérer leurs déplacements et interventions médiatiques. En fonction des situations, nous tâcherons de les interpeller par le biais du net, voire directement si cela est possible.

Pour terminer, toutes propositions d’autres formes de mobilisation restent les bienvenues ! Et l’information aux patients demeure toujours aussi nécessaire.

Chaque tweet, chaque mail, chaque message est utile à toute la profession, et nous pouvons tous nous mobiliser ainsi, chacun à notre mesure. En étant unis, en faisant front et en agissant tous ensemble, nous arriverons à faire bouger les choses !

Si vous avez des questions, remarques, suggestions, etc., mettez les en commentaire de cet article. La délégation fera au mieux pour vous répondre !

RESTONS MOBILISES !!!

La délégation

Reprise de la mobilisation pour l’avenir de notre profession

Les récents événements ont marqué nombre d’entre nous. Ils ont également considérablement perturbé la mobilisation de notre profession qui se bat depuis près de 4 ans pour que reprennent les travaux de réingénierie, et que ces derniers aboutissent sur la mise en place d’une formation en 5 ans assortie du grade de Master.

En l’état actuel des choses, et du fait du manque de lisibilité des conditions dans lesquels seront le pays dans les semaines et mois à venir, il est difficile de prévoir une nouvelle date de manifestation. Cette option repasse donc temporairement au second plan.

En revanche, cela ne veut pas dire que nous devons relâcher nos efforts et ne pas poursuivre notre mobilisation !

Ce jour se tenait une nouvelle réunion du Haut Conseil des Professions Paramédicales. Ce fût l’occasion pour les psychomotriciens, au travers de la lecture d’une nouvelle déclaration liminaire, de montrer qu’ils ont su prendre leur responsabilité, mais également que leur détermination à œuvrer pour l’avenir de leur profession demeure intacte. C’est là le premier acte d’une série d’autres à venir qui visent à reprendre pleinement notre mobilisation à partir du lundi 30 Novembre. Cette mobilisation sera donc essentiellement du domaine de la communication et de l’information.

D’ici là, un nouveau courrier à destination de Mme Touraine et M. Mandon, et dans lequel nous leur  demandons solennellement de recevoir une délégation, va être envoyé cette semaine. Par ailleurs, un nouveau Communiqué de Presse va être envoyé simultanément aux courriers, annonçant la reprise de la mobilisation des psychomotriciens. Ces derniers seront mis en ligne très prochainement

A compter du Lundi 30/11, il est donc primordial que le travail engagé autour de l’élaboration de supports, de contacts avec la presse nationale et régionale, de sensibilisation auprès du grand public, des collègues, des employeurs, de faire signer la pétition, reprenne de plus belle. Car en face de nous, le Ministère de la Santé a déjà démontré qu’il n’entendait pas ralentir et que, bien au contraire, il allait poursuivre ses actions, comme en témoigne la reprise des travaux sur la loi Santé dès aujourd’hui.

Il va donc falloir nous remobiliser très rapidement. La boîte à outils va être mise à jour rapidement. Une ou des journées de communication plus intenses vont être organisées. La période de l’entre-deux tour des élections régionales pourra être une fenêtre intéressante pour interpeller de nouveau les élus et candidats aux régionales. Une mobilisation plus importante est à l’étude pour le 10 Décembre 2015.

La délégation communiquera donc très prochainement des détails sur la suite de la mobilisation et des moyens d’actions à mettre en place. Bien évidemment, les propositions restent toujours les bienvenues pour des actions partout en France.

Il faut continuer de nous faire connaitre, de faire connaitre nos missions auprès de la population, et d’expliquer pourquoi nous avons besoin de cette reprise de la réingénierie, et de ce Master !!!

La délégation

Organisons la communication !

Réussir la mobilisation du 27 Novembre est cruciale. Non seulement il faut un maximum de monde à la manifestation à Paris, mais il faut aussi que la communication soit la plus importante possible. Pour cela, il nous faut donc faire un maximum de bruit et tenter d’interpeller le plus possible les médias.

La délégation propose de concentrer les actions sur les 2 semaines qui précèdent la manifestation du 27, en suivant le planning suivant :

Le 12/11 : lancement des actions avec diffusion d’un premier communiqué de presse, en même temps que l’ouverture des Journées Annuelles du SNUP.

Le 22/11 : Deuxième communiqué de presse, différent du premier car il doit montrer que les psychomotriciens se mobilisent fortement, partout en France. Il  est donc impératif que des actions soient menées entre les deux dates, notamment en région, afin de témoigner de la mobilisation de la profession. Ce peut être des rassemblements, du tractage, des sollicitations des médias, sensibilisation des élus et des candidats tête de liste aux régionales dans les réunions publiques. Il va falloir également un maximum de présence sur les réseaux sociaux (#psychomotmaster)

26/11 : Dernier communiqué de presse. Là encore différent des 2 premiers, toujours dans l’idée de témoigner de la détermination de la profession, toujours avec des mobilisations en région, des tractages dans des lieux précis, voire des happenings symboliques et/ou sympa.

Le 27/11 : Manifestation l’après-midi. Dès le matin, Il faudra envoyer des groupes de tractage un peu partout dans Paris pour informer la population et sensibiliser les gens à notre situation, et pourquoi à venir défiler avec nous.

Pour que cela fonctionne, l’aide de tous est indispensable, il n’y aura pas d’actions inutiles ! Chacun peut relancer les contacts média qu’il a, ou tenter d’en avoir, à la radio, télé, presse nationale et régionale.

Pour aider ceux qui souhaitent participer (et on pense qu’ils sont nombreux !), la boite à outils va bientôt mettre à votre disposition les documents utiles pour vous organiser, coordonner les actions et harmoniser la communication sur toute la France (Flyers, Tracts, éléments de langage pour communiquer, infos utiles pour organiser une action…)

N’oubliez pas de consulter la page Vos idées et suggestions pour trouver l’inspiration, ou la faire grandir en amenant votre contribution !

Il faut être le plus grand nombre à participer ! Tout le monde peut agir pour défendre la profession. MOBILISONS NOUS !!!!