#OEMP Où est mon Psychomot ?

Bonjour à tous !

Après plusieurs jours à récolter vos photos et quelques heures à préparer les images, les planches pour ce #JeDisPsychomot très spécial sont prêtes !

Partagez, diffusez autant que possible !

#OEMP #PsychomotMaster !

La délégation

oemp1 oemp2 oemp10 oemp9 oemp8 oemp7 oemp6 oemp5 oemp4 oemp3

Publicités

Nouvelle opération de communication : Où est mon Psychomotricien ?

Chers collègues,

La fin de l’année approche, et avec elle l’engagement du gouvernement à fournir enfin des réponses claires sur la réforme de notre profession. Nous avons maintenu une mobilisation mensuelle dont l’objectif premier est de rappeler que nous restons mobilisés, que nous n’entendons pas être exclus de cette réforme LMD qui concerne toutes les professions de santé, et que nous restons attachés à la mise en place d’une formation initiale modernisée et portée à 5 ans.
Merci à tous ceux qui ont participé aux deux derniers #JeDisPsychomot d’octobre et novembre !

À l’occasion du dernier #JeDisPsychomot de 2016 (le 15/12), la délégation propose à tous les psychomotriciens de participer à une nouvelle opération de communication visant un public le plus large possible. Après avoir souligné le mutisme graphomoteur de notre Ministre de tutelle, nous souhaitons encourager cette dernière à développer son attention et sa mémoire au travers d’un jeu que les psychomotriciens lui destinent.

« Où est mon psychomotricien ? » consiste à regrouper des photos de psychomotricien(ne)s (type photo portrait neutre) sur des planches regroupant environ une cinquantaine de portraits, avec pour objectif de constituer au moins une quarantaine de planches au minimum, et sans limite maximum. Seul un portrait figurera en double sur chacune des planches.

Le résultat final sera diffusé sur internet, accompagné de messages clés reprenant les revendications de la profession, et des versions physiques seront envoyées aux différents décideurs concernés par notre situation.

Pour participer à « Où est mon psychomotricien ? » :

Si vous êtes étudiants :
Vous pouvez vous rapprochez de vos BDE respectifs qui assureront une partie de la collecte. Dans tous les cas, vous pouvez envoyer votre photo dans un mail comprenant une autorisation du droit à l’image à destination de psychomotmaster@gmail.com

Si vous êtes professionnels :
Il vous suffit d’envoyer votre photo dans un mail comprenant une autorisation du droit à l’image à l’adresse suivante : psychomotmaster@gmail.com.

Par la suite, les planches pourront être mises à disposition des psychomotriciens qui le souhaitent pour constituer un jeu où l’objectif serait de retrouver dans la planche les 2 visages identiques, et sur l’ensemble des planches, le visage du/de la psychomotricien(ne) qui propose le jeu.

Téléchargez ICI l’autorisation de droit à l’image, à compléter et signer

Il s’agit pour nous de continuer à nous faire entendre, à montrer que la profession reste mobilisée et déterminée à faire aboutir cette réforme indispensable à son avenir !

D’avance merci à tous pour votre participation !

En attendant des réponses concrètes… rester mobilisés

Chers collègues,

Ainsi que nous vous le précisions cet été, les discussions avec le Ministère de la Santé nous ramènent à des décisions qui devraient être prises fin 2016, début 2017.

Nous nous retrouvons donc (encore) dans une situation d’attente et sans perspectives claires. Les seuls éléments qui ont été confirmés sont que des discussions se poursuivent entre le Ministère de la Santé, l’Association des Régions de France et les universités. C’est de ces discussions que devrait émerger le format qui finalisera cette réforme de notre profession que l’on nous refuse depuis 5 ans maintenant. L’arbitrage quand à la durée des études et au niveau universitaire qui lui serait associé sera vraisemblablement effectué concomitamment aux décisions qui conclurons ces discussions.

Nous n’avons pour l’heure aucune garantie que ces arbitrages seront conformes aux besoins de la profession qui doit, elle, s’adapter aux besoins grandissants de la population. En conséquence, nous devons rester mobilisés pour continuer à faire entendre notre voix sans attendre que l’on décide sans nous de ce que sera l’avenir de notre profession.

C’est pourquoi les démarches vont se poursuivre du coté de la délégation, notamment auprès des 3 acteurs cités précédemment. Des courriers et des demandes de rendez-vous vont partir dans les prochains jours.

Par ailleurs, la délégation propose de relancer le dispositif des #JeDisPsychomot sur les dates suivantes : 13/10 ; 17/11 ; 12/12.
A chacune de ces dates correspondra une thématique (qui reste à déterminer) et des cibles précises. Pour le reste des revendications de la profession, elles restent pour l’heure entièrement subordonnées à l’aboutissement de la réforme de notre profession.

Ne nous faisons pas oublier, montrons que les psychomotriciens sont toujours autant déterminés à voir leur métier reconnu à sa juste valeur et qu’ils n’accepterons jamais que leur profession puisse évoluer sans qu’ils soient entièrement acteurs de ces évolutions !

La délégation

Une clarification de la situation, mais pas encore de réponses

La délégation s’est entretenue jeudi 28 Juillet avec Mme Christine Gardel, membre du cabinet de Mme Touraine et en charge du dossier concernant la profession de psychomotricien. Cette discussion s’est déroulée dans une atmosphère cordiale et constructive. Si elle a eu le mérite de clarifier nettement la situation, elle n’aura toutefois pas amené toutes les réponses aux attentes de la profession.

Le Gouvernement souhaite que les directions et les recommandations émises à l’occasion de la Grande Conférence de Santé soient rapidement suivies d’effets concrets, notamment en ce qui concerne la réforme des études de santé, l’Universitarisation et la constitution d’un corps d’enseignant-chercheur pour toutes les professions paramédicales. A cette fin, des discussions sont en cours entre le Ministère de la Santé, l’Association des Régions de France, et les Universités afin de déterminer plus précisément comment pourraient concrètement s’opérer les modifications liées à la Grande Conférence de santé, notamment dans la mise en œuvre de toutes les formations initiales. Les conclusions de ces discussions interviendront en Décembre 2016. C’est seulement à l’issue de ces dernières que les travaux devraient reprendre, c’est-à-dire début 2017. Tous les travaux effectués jusqu’ici par les psychomotriciens (référentiels activités et compétences) restent évidemment les bases sur lesquelles se construira la suite de cette réforme cruciale pour l’avenir du métier.

Mme Gardel a tenu également à réaffirmer l’intérêt du Ministère pour la profession, et à souligner que malgré le fait que la réingénierie ne soit pas aboutie pour le moment, les psychomotriciens ne sont pas exclus des autres évolutions du système de santé, notamment en ce qui concerne l’évolution des grilles de salaire de la FPH qui concernera notre profession au même titre que les autres métiers de rééducation.

La délégation a pu faire part des questions que soulevaient ce nouveau délai dans le processus d’évolution du métier. Elle a réaffirmé la volonté que la profession soit pleinement actrice de la réforme qui la concerne, ce dont nous a assuré Mme Gardel. La délégation a également souligné que cette réforme devrait être très rapidement mis en place, la profession n’ayant que trop attendue et nourrissant toujours une vive inquiétude quant à son devenir.

Rendez-vous est donc pris pour fin 2016, début 2017, pour enfin faire aboutir cette indispensable réforme de notre profession.

Nous souhaitons un très bel été à tous les psychomotriciens !

La délégation

Prochaines étapes de la mobilisation pour le #PsychomotMaster

Chers collègues,

Le 12 Mai dernier, beaucoup d’entre nous s’étaient mobilisés, ce qui avait permis une rencontre avec des représentants du Ministère de la Santé. Nous avions eu pour principal retour que la réingénierie pour les psychomotriciens dépendait des négociations salariales de la Fonction Publique Hospitalière.

Cette explication, pour le moins difficile à comprendre, et plus encore à accepter, ne tiendra bientôt plus puisque le gouvernement a très récemment divulgué ses intentions dans ce dossier qui devrait se clore à la rentrée.

Il s’agit donc maintenant d’avancer à nouveau et de préparer ENSEMBLE la suite des actions pour soutenir le #psychomotmaster.
La délégation va bien évidemment continuer à solliciter régulièrement le cabinet de la Ministre de la Santé, ne serait ce que pour montrer que les psychomotriciens restent déterminés. La demande d’être reçus par les responsables décisionnaires dans ce dossier reste plus que jamais d’actualité.

En revanche, le climat social actuel comme l’ouverture de la période estivale semblent peu propices à de nouvelles mobilisations de grande ampleur.

La délégation propose comme première étape de la reprise du mouvement la date du 19 Septembre, Journée Européenne de la Psychomotricité. Cette journée d’information à propos de la Psychomotricité, avec pour échelle des actions locales  ainsi que des démarches auprès des médias en région, pourra servir de point d’appui pour relancer la sensibilisation sur la situation de la profession mais aussi les enjeux pour son avenir.
Il nous faudra viser des actions dans les grandes villes, notamment celles où se trouvent des IFP.
Toutes les propositions d’action pour le 19 Septembre sont les bienvenues ! 

#JeDisPsychomot restera en suspend jusque là et pourra reprendre pour des thématiques précises ou soutenir d’autres actions à venir et à imaginer…

Vous pouvez toujours adresser toutes vos propositions, idées et remarques à l’adresse suivante : psychomotmaster@gmail.com

Une mobilisation de plus grande ampleur sera envisagée d’ici à la fin de l’année civile, trouvera cette fois peut-être plus d’écho et obtiendra plus d’écoute pendant cette période pré-electorale.

Nous espérons que l’été qui arrive permettra à chacun de se ressourcer et de retrouver toute son énergie pour nous lancer dans ce qui sera probablement la dernière ligne droite de notre mobilisation. Il nous faudra être encore plus mobilisés et actifs car 2017 arrive à grand pas : nous n’accepterons jamais que notre métier soit oublié et ne trouve pas la place qui lui revient dans le système de santé français.

La délégation

 

Le 12 Mai, c’est #UnCrayonPourMarisol !

Chers collègues,

Voilà des mois maintenant que nous nous battons pour l’obtention du #PsychomotMaster, notamment par la mobilisation des #JeDisPsychomot.

Les Ministères ne répondent toujours pas ? Alors on va faire plus ! Puisque Marisol Touraine peine à nous répondre, nous allons lui donner un petit coup de pouce en lui envoyant tous un beau crayon à l’occasion du #JeDisPsychomot du 12 Mai !

#UnCrayonPourMarisol pour lutter contre son mutisme graphomoteur et lui rappeler (au passage) que si elle rencontre des difficultés pour écrire, un psychomotricien peut l’aider !

L’idée de l’opération est simple : nous allons réaliser tous ensemble un envoi massif de courriers postaux contenant un crayon à destination du Ministère de la santé, et plus particulièrement à l’attention de Marisol Touraine.

Chacun de nous a besoin de peu de choses pour réaliser cette opération :
– une enveloppe ;
– un timbre ;
– un crayon en bois, sans gomme ni autre élément métallique, pas trop taillé ;
– un petit mot d’accompagnement pour ceux qui le souhaitent ;
– une adresse : Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, 14 Avenue Duquesne, 75007 PARIS.
(bien entendu chacun peut envoyer, le même jour, plusieurs courriers identiques…).

Il faut également que votre envoi soit identifiable. Donc soit un petit mot d’accompagnement dans l’enveloppe, soit vous faite figurer #PsychomotMaster et/ou #JeDisPsychomot sur votre crayon, soit on rajoute un #psychomotmaster et/ou #JedisPsychomot marqué sur l’enveloppe en haut à gauche.

Si tous les psychomotriciens postent leur crayon soit entre entre lundi 9 soir et mardi 10 midi pour les tarifs lents (timbres verts), soit entre mardi 10 soir et mercredi 11 midi pour les tarifs rapide (timbres rouges), et pour les DOM-TOM, entre samedi 7 midi et lundi 9 matin, ce seront alors des milliers de crayons qui arriveront le jeudi 12 Mai au Ministère de la Santé pour rappeler à notre Ministre que nous ne comptons pas abandonner et que si elle tend à nous oublier, nous, nous ne l’oublions pas !

Parallèlement, la délégation va envoyer quelques temps avant un courrier accompagné d’un crayon aux parlementaires ayant répondu à nos sollicitations en posant des questions à Mme La Ministre, mais également aux journalistes susceptibles de relayer notre message. Notre demande à leur intention sera simple : « si vous croisez Marisol Touraine, pourriez vous lui confiez ce crayon afin qu’elle parvienne enfin à nous répondre ? ».

Un communiqué de presse sera également diffusé pour informer la presse de notre situation et de notre mobilisation.

Enfin, un petit groupe de professionnels et d’étudiants seront présents toute la journée devant le Ministère de la Santé pour distribuer tracts et crayons. Un rendez-vous auprès du Ministère sera officiellement demandé à l’occasion de cette journée de mobilisation.

Plus nous serons nombreux à participer à cette opération, plus elle aura de succès et permettra de faire avancer nos revendications !

Nous comptons sur chacun de vous pour diffuser le plus largement possible cet appel à la mobilisation ! Rejoignez également l’événement Facebook 

Encore et toujours merci à celles et ceux qui se mobilisent pour l’avenir de notre métier !

La délégation

#JeDisPsychomot comme acte de Résistance ! Combattons le Silence en faisant de l’Audience !

Cher(e)s collègues

Hier fût encore un bon #JeDisPsychomot malgré cette triste atmosphère qui nous atteint tous. Chaque jeudi, nous faisons tous ensemble, professionnels et étudiants réunis, la démonstration de la détermination de la profession à ne pas se laisser flouer par un gouvernement sourd qui continue de nous ignorer honteusement !

Si la mobilisation du 24 Mars était marquée par la retenue, celle du 31 Mars devra montrer que la mobilisation des psychomotricien(ne)s ne faiblira pas, que nous ne sommes pas disposés à devenir les oubliés de la Santé !

Lors de notre prochain #JeDisPsychomot, inondons à nouveau twitter de visuels, de GIFs et de vidéos, les médias qui donnent le plus de portée à notre mouvement.

Comme la créativité est notre meilleure arme, et l’originalité un marqueur de l’identité de notre profession, pour donner un peu de piment et encore plus de couleurs à ce #JeDisPsychomot, nous proposons aux psychomotricien(ne)s de prendre leur plus belle plume et de produire le plus grand nombre de tweets en rime pour accompagner les visuels !

Et en chaque psychomot sommeille un Prévert
ou d’autres poêtes, Rimbaud, Baudelaire
Et pour dire haut et clair notre indignation
C’est par la rime que nous nous exprimerons !
Alors #JeDisPsychomot doit continuer !
Le #PsychomotMaster, c’est plus qu’une nécessité,
Car il est le garant de l’avenir de notre métier !
Merci à tous ceux qui chaque jeudi sont mobilisés !

Lire la suite

Reprenons l’initiative !

Chèr(e)s Collègues

Près d’un mois s’est écoulé depuis la Grande Conférence Santé. Malheureusement, les actes tardent à confirmer les déclarations, et aucune forme de réponse n’est parvenue aux psychomotricien(ne)s. Au delà de la légitime déception que cela peut générer, voire une certaine démotivation, cela ne doit pas signifier qu’il faut cesser de se mobiliser, bien au contraire !

La délégation a souhaité interpeller à nouveau MM. Lemoine et Paul qui nous avaient reçu le 29 janvier dernier. Un courrier à été rédigé à leur intention.  Il est clair aujourd’hui que la poursuite de l’attente pour les milliers de professionnels et d’étudiants concernés ne se justifie plus !

La mobilisation au travers des #JeDisPsychomot doit se poursuivre. Certes la période des vacances a quelque peu entamé le mouvement, mais la mobilisation doit reprendre, et avec vigueur.

Laisserons nous le gouvernement décider à notre place de l’avenir de notre profession ? Pouvons nous tolérer que des professionnels de santé soient tenus à l’écart de l’évolution du système de santé ? Clairement non, ce n’est pas possible !!

Remercions encore celles et ceux qui se mobilisent depuis le début de cette opération, et encourageons d’autres à rejoindre le mouvement !
La pression ne doit pas cesser, les psychomotriciens doivent impérativement ne pas être oubliés !

La délégation

Mme Touraine, M. Mandon, les psychomotriciens sont eux aussi ouverts à la discussion !!!

La semaine dernière, Le Premier Ministre, Manuel Valls, Mme la Ministre de la Santé, Marisol Touraine, et M. Thierry Mandon, ont tous trois affirmé haut et fort leur désir de voir le système de santé évoluer, se moderniser, et plus particulièrement les formations de Santé.

Ils ont également, et chacun l’aura bien noté, déclaré qu’ils étaient ouverts à la discussion et qu’ils étaient là pour aider les professionnels de santé pour lesquels ils avaient le plus grand respect.

Ces déclarations ont été assorties d’une feuille de route on ne peut plus claire qui recoupe à bien des égards les revendications de la profession et justifie encore plus la demande pour le #PsychomotMaster.

Si ces paroles, et cette feuille de route, peuvent légitimement nous donner un peu d’espoir pour la suite, nous n’oublions pas que seuls les actes, les décisions, et donc la reprise des travaux de réingénierie, confirmera le fait que ce gouvernement s’engage auprès des psychomotriciens et souhaite travailler avec eux.

Nous ne nous contenterons pas de ces discours et attendons qu’ils soient enfin assortis d’actions concrètes et productives, cela dans l’intérêt des patients et pour permettre aux psychomotriciens de continuer à faire évoluer leur métier.

Demain sera un nouveau #JeDisPsychomot durant lequel nous ne devons pas hésiter à rappeler aux membres du gouvernement les mots qui ont été prononcés jeudi dernier, les engagements moraux qu’ils ont pris.
Nous devons maintenir notre mobilisation et montrer que nous sommes déterminés ! Après les paroles, nous attendons les actes !

#JeDisPsychomot s’amplifie chaque semaine, ne nous décourageons pas !
Retenons la date du Dimanche 21 février à 12h25, moment où Marisol Touraine sera l’invitée du « Grand Jury » RTL, Le Figaro, LCI. Une autre bonne occasion de twitter à son intention !

Merci à tous,

La délégation

#JeDisPsychomot, nous continuerons à nous faire entendre !

La mobilisation des psychomotriciens pour l’obtention du #PsychomotMaster se poursuit. Grâce à vous, le mouvement perdure, et chaque semaine, nous parvenons à faire en sorte que les revendications de notre profession ne tombent pas dans l’oubli. Un grand merci à tous ceux qui tweet, envoient des mails, etc., pour défendre notre métier.

Demain est un jour particulier : la Grande Conférence Santé aura lieu. Les psychomotriciens y seront représentés, et il est primordial d’associer cette présence à une mobilisation toujours plus forte pour les #JeDisPsychomot !

Aussi ce jeudi, nous appelons tous les psychomotriciens à multiplier leurs actions !

La délégation soutien et encourage toutes les actions qui soutiennent et font connaitre notre mouvement, nous invitons donc chaque professionnel à s’engager dès ce soir dans le MassTweet pour rappeler au Gouvernement en général, au ministère de la santé (@MinSocialSante) et à Marisol touraine en particulier (@MarisolTouraine), que les psychomotriciens n’entendent pas être les oubliés de la Santé.

Alors dès ce soir, et tout au long de la journée de demain, #JeDisPsychomot, #PsychomotMaster et #GrandeConfSanté seront nos mots d’ordre !

Merci à tous pour votre engagement !

La délégation